NOUVELLE OFFRE – NOUVEAUX USAGES

POURQUOI PAS UNE « E-DÉLÉGATION » DE SERVICE PUBLIC ?

A la fin des années 40, l’Etat s’est appuyé sur un certain nombre d’Ordres professionnels , pour améliorer la garantie du redressement national.
La révolution numérique entraîne une profonde mutation des pratiques et des usages, sans remettre en cause les fondamentaux en terme de savoir-faire et de compétences de ces professions.
Au contraire même, ces professions constituent les par-feux indispensables à toute piraterie ou abus.
Les données numériques constituent une nouvelle richesse au même titre que les hydrocarbures, le sol, l’eau, …
Garantir, certifier, labelliser, mettre à jour cette richesse numérique représente un nouvel enjeu et surtout un nouveau défit de dimension nationale.
Comme on sait garantir le Droit de Propriété en France, ne peut-on pas sur des bases organisationnelles similaires créer les conditions de garanties de la richesse numérique ?
En imaginant des « e-Délégation » de Service Public ?
Certaines professions ont déjà emboité le pas.
Chacun peut en prendre conscience quand il va chez son notaire signer un acte.
Probablement un exemple à suivre …