LA DÉTECTION DE RÉSEAUX

LES DONNÉES DISPONIBLES ET LEUR STOCKAGE DANS GEOCASSINI

Nature Où ? Comment ?
Orthophotos Open data Répertoire DataBase
Orthophotos Productions spécifiques Répertoire DataBase
Cadastre Open data API
Données du réseau SIG gestionnaire Répertoire DataBase
Détection du réseau Productions spécifiques Répertoire DataBase
Couverture lidar Productions spécifiques Répertoire DataBase
Plan topographique Productions spécifiques Répertoire DataBase
Récolement de travaux Productions spécifiques Répertoire DataBase
Géoréférencements ponctuels Productions spécifiques Répertoire DataBase
BUT : réaliser le plan de récolement de la détection de réseaux

Exemple de plan de récolement traditionnel

COMMENT
• pour des zones de détection linéaires ou de surfaces raisonnables, par capture vidéo des marquages au sol
• pour des zones plus vastes, par exploitation du nuage de points issus des relevés lidar.
OBJECTIF : obtenir le tracé géoréférencés
des réseaux détectés
• établir le plan de récolement à partir de ce nuage de points.
MODE OPÉRATOIRE pour des zones de détection linéaires ou de surfaces raisonnables
A l’aide d’une Gopro, d’un smartphone ou de tout autre capteur vidéo, l’opérateur filme les marquages au sol en se déplaçant le long de ces derniers
• sans équipement supplémentaire si la zone relevée est préalablement couverte par un jumeau numérique en nuages de points 3D
• en relevant régulièrement des points de calage au GPS dans le cas contraire.

A noter : L’application RezoCassini, disponible sur GooglePlay, est spécialement conçue pour l’assistance et la réalisation de vidéos par smartphone.

Une fois réalisée, la vidéo est transférée dans GeoCassini, et la transformation de la vidéo en nuages de points 3D colorisés se déclenche.
Quelques minutes plus tard (5mn en moyenne), le nuage de points est disponible pour être géoréférencé. L’utilisateur peut en amont du traitement demander également la réalisation d’une orthophoto de la zone relevée.
l’utilisateur géoréférence le récolement en nuages de points de deux façons :
• soit à partir des points de calage pris sur le terrain (GPS), en l’absence de jumeau numérique den nuages de points 3D
• soit par calage nuage/nuage à partir de nuages de points existants sur la zone de travaux.
Le géoréférencement réalisé, un tableau d’écarts par rapport aux points de calage permet d’apprécier la précision du géoréférencement. L’opération peut être renouvelée pour atteindre la précision souhaitée (centimétrique)
Le géoréférencement validé, le fichier est sauvegardé dans le DataBase et le projet est mis à jour automatiquement.
Bureau Veritas a certifié le processus RezoCassini selon la norme NF S 70 003-3.
Le récolement en tranchée ouverte “nuage/nuage” sous GeoCassini est 5 fois plus précis que les méthodes par GPS.
Sous GeoCassini, la méthodologie nuage/nuage est beaucoup plus performante :
• pas besoin d’équipement spécifique (GPS)
• traitements automatisés et rapides car sur le cloud
• gain de temps dans les procédures de récolement
• bien meilleure précision que les procédés actuels par GPS
• précision certifiée
Le calage nuage/nuage s’appuie sur l’exploitation du jumeau numérique en nuage de points 3D de la zone d’étude
• il est réalisé avant la phase de détection travaux
• e-Cassini propose plusieurs solutions pour disposer de jumeaux numériques de territoire : contact@e-cassini.fr

Pour des zones plus vastes

Résultat d’un mobile mapping couplé avec un géoradar
Elles sont relevées avec un Géoradar équipé d’un GPS et tracté par un véhicule.
Elles sont en outre connectées à un lidar de type “mobil mapping” pour disposer de la centrale inertielle de ce dernier.

Nota 1 : le lidar mobil mapping relève simultanément la zone d’étude
Nota 2 : la centrale inertielle du mobile mapping sert à géoréférencer la trajectoire du géoradar

Le signal du géoradar est traité dans un logiciel dédié et permet le dessin 3D des réseaux détectés.
les données lidar sont elles-mêmes traitées à part dans un logiciel dédié.

Nota 3 : si on dispose d’un jumeau numérique de territoire en nuages de points 3D, les données du lidar n’ont pas besoin d’être traitées.

RÉSULTATS OBTENUS
Pour des zones de détection linéaires ou de surfaces raisonnables
Le nuage de points 3D colorisés géoréférencés est directement exploitable sous GeoCassini pour dessiner le plan de récolement
des réseaux à leurs exactes profondeurs. Le plan peut être dessiné en 3D ou en 2D (orthophoto)
Résultat d’une capture GoPro de la détection de réseaux
Exemple de dessin en vue du dessus dans le nuage de points
• le résultat peut ensuite être exporté dans les principaux formats d’échange habituels
• le résultat peut également être modélisé en 3D sous GeoCassini
Modélisation en 3D des réseaux avec le bon diamètre
Le nuage de points 3D colorisés géoréférencés met automatiquement à jour le jumeau numérique de territoire
• c’est une véritable cartographie centimétrique 3D des réseaux souterrains qui est ainsi mise à jour
• cette cartographie représente un véritable enjeu pour l’amélioration des procédures de DT/DICT
l’ensemble du processus permet de faciliter et simplifier les interventions ultérieures sur le réseau
• La localisation des réseaux est très précise et l’accès à leur positionnement est possible à travers la marketplace d’e-Cassini.

• GeoCassini est interconnectée avec le logiciel
de réalité augmentée vGis, ce qui permet d’identifier
précisément la présence de réseaux souterrains dans
une zone d’étude.

Résultat d’un mobile mapping couplé avec un géoradar

Pour les dernières nouveautés et vidéosSuivez-nous sur Linkedin